« Surveillance renforcée » d’une liste de médicaments

L’Afssaps vient d’actualiser la liste des médicaments « sous surveillance renforcée ». Une documentation sur ces médicaments est disponible en ligne, ce qui permettra aux internautes de les connaître précisément. Sur cette nouvelle liste, 30 médicaments ou classes thérapeutiques sont soumis à une « surveillance renforcée » et 12 sont sujets à une réévaluation des bénéfices et risques associés.

Douze médicaments, notamment Alli et Xenical, Ferristat, Multaq, Hexaquine, Trivastal, Nexen, Minocycline, Vastarel, Protelos, les antitussifs à base de pholcodine, et les médicaments à base de nitrofuratoïne sont sous « surveillance renforcée ». En d’autres mots, les effets indésirables et la réévaluation de la relation bénéfice-risque des médicaments sont considérés, en vue de s’assurer que le bénéfice thérapeutique actuel du médicament outrepasse les risques.

Afssaps prime la protection des consommateurs

La mission de l’Afssaps est de protéger les patients, d’où son intérêt de surveiller méthodiquement tous les médicaments, aussi longtemps qu’ils sont commercialisés. Compte tenu de l’importance et du nombre d’effets indésirables dont les utilisateurs sont victimes, leur autorisation de mise sur le marché est reconsidérée et l’Afssaps, de son côté, peut prendre des dispositions, comme exiger des informations pertinentes, changer les conditions d’utilisation ou même procéder à la suspension du produit ou le retirer du marché.

Source : http://www.parismatch.com/Actu-Match/Sante/Actu/Les-30-medicaments-sous-surveillance-renforcee-de-l-afssaps-342649/

Comments are closed.