Archive | 16 March 2011

Des sirops anti-toux interdits aux bébés

Selon l’information parue sur le Parisien ce 16 mars, certains produits médicamenteux utilisés chez les enfants de moins de deux ans pour combattre la toux, seraient contre-indiqués en raison des effets néfastes sur la santé.

L’Agence Française de sécurité sanitaire (Afssaps) déconseille la consommation des antihistaminiques de première génération et de fenspiride. Le Calmixene deNovartis Pharma, Le Toplexil de Sanofi-Pasteur, le Thalarene, le Pneumorel de Servier et les produits à base d’Oxomemazine sont également contre-indiqués. Toutefois, ils restent toujours en vente en pharmacie mais la prise de ces médicaments reste interdite au bébé de 0-2 ans.

Les médicaments tels le Broncalène nourrissons (Hepatoum) et l’Hexapneumine nourrissons (Bouchara Recordati) ont été quant à eux enlevés du marché.

L’Autorité de santé Française avance que « ces produits n’ont pas fait la preuve de leur efficacité » et la raison de cette contre-indication est due aux complications de santé constatés chez les enfants : convulsions, agitations, problèmes respiratoire. Cette décision à été prise après le constat que ces médicaments provoquent chez ces enfants de la somnolence qui pourrait leur être nocif si l’enfant souffre de bronchite.

Source: http://www.leparisien.fr/societe/plusieurs-sirops-antitussifs-deconseilles-aux-bebes-15-03-2011-1360536.php

Medicament

De nos jours, les personnes ont tendance à prendre un médicament dès l’apparition d’un souci de santé. Il existe des centaines de médicaments, qui soulagent, préviennent ou guérissent les maladies les plus courantes. Un médicament est un produit, qui est soit, en vente libre ou disponible sur prescription médicale dans les pharmacies.

Médicament générique et médicament de marque

Un médicament générique contient les mêmes propriétés que celui, qui est de marque. Un pharmacien a légalement le droit de proposer un médicament générique à un patient à la place d’un médicament de marque plus coûteux. De plus, plusieurs centaines de médicaments, qui incluent des médicaments génériques et ceux de marque sont remboursés par la Sécurité sociale, à partir du tarif forfaitaire responsabilité.

Si une personne insiste pour acheter un médicament de marque sur ordonnance médicale, un pharmacien peut lui refuser le tiers payant, selon le département où il habite. Le patient doit donc avancer la somme et envoyer une feuille de soins papier à sa caisse d’Assurance Maladie pour être remboursé. Puis, c’est à l’assuré de faire parvenir le décompte du remboursement de la Sécurité sociale à sa mutuelle santé.

Médicament homéopathique

Désormais, de nombreuses personnes choisissent de retrouver une bonne santé en prenant des medicaments homéopathique parce que ce type de médicament est fabriqué à partir de substances chimiques, animales ou végétales très diluées. Avec ce genre de médicament, il n’existe aucun risque de surdosage ou d’effet indésirable.

Médecine douce

Les praticiens de medecines douces conseillent à leurs patients de prendre des médicaments, à base de plantes, qui donnent de bons résultats. La phytothérapie propose des compléments alimentaires pour rester en bonne santé.