ACLASTA

Aclasta

INDICATION

Utilisé dans le traitement de l’ostéoporose chez les hommes et les femmes, Aclasta est administré par perfusion intraveineuse.  Aclasta est particulièrement prescrit aux patients à haut risque de fracture ou avec une fracture de hanche récente, femmes souffrant de l’ostéoporose pendant la période de ménopause et agit aussi en complément dans le traitement de la maladie de Paget.

PRINCIPE ACTIF

Acide zolédronique

CONTRE-INDICATIONS

- Hypersensibilité au principe actif ou aux bisphosphonates,

- En cas d’hypocalcémie,

- En cas d’allaitement et grossesse,

- Contre-indiqué chez les moins de 18 ans.

EFFETS INDÉSIRABLES

Peu fréquents : Fièvre, grippe, arthralgie, anémie, anorexie, tremblements, somnolence, conjonctivite, vertiges, hypertension, palpitations, toux, douleur abdominale, constipation.

Fréquents : Hypocalcémie, céphalée, myalgie, douleurs osseuses, nausées, vomissements, diarrhée.

POSOLOGIE

- Ostéoporose masculine : Perfusion intraveineuse de 5 mg, à intervalle d’une fois par an.

- En cas de fracture, l’administration d’Aclasta doit se faire 2 semaines minimum après l’intervention sur la fracture.

- Maladie de Paget : Une seule perfusion de 5 mg.

- Une bonne hydratation est exigée, particulièrement chez les sujets âgés,

- Calcium et vitamine D doivent agir en complément de l’administration d’Aclasta.

REMBOURSEMENT

Etiqueté médicament à vignette blanche, l’Aclasta est remboursé à hauteur de 65% par l’assurance maladie. Son prix de vente est de 410,04€. La mutuelle rembourse le reste à charge.

Comments are closed.