Haldol

PRINCIPE ACTIF

Halopéridol

EXCIPIENTS

Parahydroxybenzoate de méthyle(E218), Lactique acide(E270), Eau purifiée.

INDICATIONS

-Etat psychotique aigu,

-Schizophrénie,

-Psychose hallucinatoire chronique,

-Etat psychotique chronique,

-Délire paranoïaque,

-Vomissements pendant les traitements antimitotiques post-radiothérapiques,

-Troubles graves de comportement (stéréotypie, automutilation, agitation) en particulier dans les traitements autistiques.

REMBOURSEMENT

-Sous prescription médicale,

-Médicament à vignette blanche remboursée par la Sécurité sociale,

-Disponible en pharmacie.

HALDOL POSOLOGIE

Voie orale

Haldol 2 mg/ml est une solution buvable en gouttes. 10 gouttes contiennent 1mg d’ halopéridol. Haldol est l’un des traitements disponibles pour la santé mentale. Commencer par la dose minimale et augmenter lentement par palier selon l’état clinique du patient.

-Adulte

Etats psychotiques aigus et chroniques (schizophrénie, délire, psychoses…)

La posologie qui est de 1 à 20 mg par jour peut être augmentée jusqu’à 40 mg au maximum dans des cas exceptionnels.

Vomissements lors des traitements antimitotiques post-radiothérapiques.

La posologie est fixée à 2 mg répartie en 6 ou 8 fois par jour.

-Enfant

Pendant les traitements autistiques, le patient éprouve des troubles de comportement graves, tels que agitation, stéréotypie et automutilation. La dose quotidienne du medicament est de 0,02 à 0,2 mg/kg/jour.

Compte tenu de la susceptibilité individuelle, la dose ne doit pas dépasser 2 à 5 gouttes journalières en 1 à 2 prises.

La posologie est augmentée progressivement jusqu’à obtenir la dose minimum efficace.

CONTRE INDICATIONS

-Hypersensibilité à l’ halopéridol ou à l’un des excipients,

-Etats comateux, dépression du système nerveux centrale due à l’alcool ou à un autre agent dépresseur, lésions connues des noyaux gris centraux,

-Pris en association avec les agonistes dopaminergiques, à l’exception du cas du patient atteint de la maladie de parkinson,

-Déconseillé pendant l’allaitement,

-En association avec l’alcool, le lithium et la lévodopa,

-Pris avec les médicaments provoquant des torsades de pointes.

Comments are closed.