Archive | Infos pratiques RSS feed for this section

Grossesse : les médicaments interdits

 bas-ombre

grossesse Il n’est pas conseillé de prendre des médicaments pendant la grossesse. Toutefois suite à certains maux, vous êtes parfois contrainte d’en prendre. Les précautions à prendre dans ce type de cas particuliers est de toujours demander l’avis de votre médecin ou de faire attention aux notices présentes dans les boîtes de médicaments. Certaines mentionnent qu’il est indispensable de demander un avis médical et d’autres que le médicament est contre-indiqué durant la grossesse.

Médicaments à proscrire

• Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) tels que l’ibuprofèneou l’aspirine

• Les traitements contre l’acné aiguë

• Des anti-dépresseurs tels que le Paxil

• Des anti-coagulants tels que l’AVK (anti-vitamines K)

• Des traitements contre l’épilepsie, la migraine ou l’hypertension

• Eventuellement le paracétamol (la relation cause à effet n’a cependant pas été établie mais il vaut mieux ne pas prendre de risque)

• La phytothérapie (traitement à base d’huiles essentielles) est interdite

• L’acupuncture sans avis médical

• L’ostéopathie sans l’avis de votre médecin.

 bas-ombre

Placebos : l’effet psychologique des médicaments

 bas-ombre

Les placebos sont des produits ressemblant aux vrais médicaments, mais qui continent uniquement des substances neutres.

Principes

Les placebos n’ont absolument aucune réaction sur les patients, car ils agissent plutôt sur un plan psychologique. Ces produits sont souvent employés dans les essais cliniques.

Les experts comparent l’effet placebo aux bisous qu’on fait aux enfants lorsqu’ils sont blessés : bien que le bisou n’atténue en aucun cas la douleur, l’enfant ne souffre plus en pensant qu’il a vraiment été guéri. Dans un établissement hospitalier de Chicago, environ 45% des patients ont reçu une administration de médicaments neutre, sans même s’en apercevoir.

Néanmoins, plusieurs acteurs de santé contestent cette pratique et estiment qu’elle dévoile un manque d’éthique de la part du personnel médical. Selon les experts, une administration de placebos peut être nuisible à la relation de confiance qui doit exister entre un patient et son médecin.

Source : http://www.slate.fr/lien/47799/medecins-sante-placebo

 bas-ombre

Allergie aux médicaments

Allergie aux medicamentsLes composants et principes actifs d’un médicament, peuvent provoquer chez un patient une réaction allergique. Les allergies aux médicaments sont trop souvent associées aux effets indésirables mentionnés sur la notice du médicament. Toutefois la maladie elle-même peut provoquer une allergie. En cas de doute, le bon réflexe : vérifier la source d’allergie en effectuant un bilan allergologique auprès de votre médecin, d’autant plus que les allergies de type retardé peuvent porter de graves atteintes à vos cellules sanguines et osseuses.



Symptômes fréquents des allergies aux médicaments

- Urticaires,

- Œdèmes des paupières,

- Gonflement du visage,

- Apparition de petits boutons sur une ou plusieurs parties du corps,

- Fièvre,

- Rougeur,

- Crise d’asthme.

Médicaments susceptibles de provoquer une allergie

Parmi les médicaments les plus incriminés on retrouve ceux à base de cortisone. Pénicilline, anti-inflammatoire non-stéroïdien sans cortisone, aspirine, ibuprofène, sulfites, parabènes, ou les médicaments anesthésiques, sont à risque de provoquer des irritations, rougeurs, réactions cutanées chez les consommateurs.

*Si vous êtes allergique à l’un des principes actifs d’un médicament spécifique, évitez la consommation du médicament sous sa forme générique.

Quand prendre vos médicaments ?

médicamentsPrendre ses médicaments à la bonne heure ou à une heure précise, permet dans la plupart des cas d’augmenter leur efficacité. Certains médicaments peuvent par ailleurs susciter un mystère quant à la fréquence de leur prise. Pour ainsi augmenter l’efficacité du médicament, il est important de porter attention aux effets indésirables et à leur facilité d’absorption.

Effets secondaires des médicaments

Les médicaments affichant des effets secondaires comme les troubles gastriques ou de l’estomac, nausées, font moins de dégâts s’ils sont pris pendant le repas. Cela s’applique surtout aux médicaments anti-inflammatoires.

Si vous êtes traité avec un médicament à risque de provoquer la somnolence, il est ainsi meilleur de le consommer le soir, avant le coucher, pour éviter qu’elle vous embarrasse et gâche votre journée.

Les médicaments sont- ils facilement absorbés ?

C’est la question à vous poser avant toute prise de médicament. Chaque substance avalée, passe par le sang pour ensuite atteindre l’organe ciblé. Certains médicaments sont mieux digérés que d’autres, car ils diffèrent de par leur façon de digestion.

La dopamine, par exemple, utilisée dans le traitement de Parkinson est plus efficace de 30% si elle est prise le jour. Les vitamines liposolubles sont en revanche bien absorbées par le corps si prises avec le repas.

Autre exemple, la cortisone. Cette hormone produite naturellement par l’organisme, se retrouve aussi sous forme de médicament. Notre corps secrète cette hormone tôt le matin, provoquant ainsi le réveil. Donc, si vous le prenez la nuit, son efficacité est meilleure car il s’ajoutera à la cortisone secrétée naturellement par le corps.

Source :http://news.google.fr/news/search?aq=f&pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&q=medicament&btnmeta_news_search=Recherche+Actualit%C3%A9s

Automédication

automédication
L’automédication renvoie à l’utilisation des médicaments, sans ordonnance médicale. Ces médicaments ont un risque de toxicité faible si le dosage est respecté.

Avoir recours à l’automédication est répandu en France. Depuis le premier juillet 2008, les Français ont accès à un vaste choix de médicaments en vente libre en pharmacie, grâce à Roselyne Bachelot (ministre de la Santé).

Environs 82% des Français – chiffre selon TNS Sofres pour les Entreprises du Médicament (Leem) – s’auto prescrivent leurs médicaments. D’après la même étude, les antalgiques (92%), antibiotiques (88%) et vaccins (86%) sont consommés sans ordonnances.

Cependant, professionnels de santé, médecins ou pharmaciens sont souvent approchés pour de plus amples informations avant la prise des médicaments.

Bénéfice

Les médicaments sans ordonnance étant non remboursables, poussent les Français à l’automédication. Pour de nombreux français, l’automédication évite les frais de visites médicales.

L’automédication présente-t-elle des risques ?

Le risque d’une consommation excessive peut entraîner d’autres maladies si les indications ne sont pas respectées. Outre, des effets secondaires en cas d’erreur de diagnostique.

Conseil

Toujours s’en tenir au dosage prescrit, sinon consulter un médecin.

Source :
DOCTISSIMO.FR – Les Français et l’automédication. http://www.doctissimo.fr/html/medicaments/dossiers/automedication/12347-francais-automedication-02.htm
LADEPECHE.FR – Médicaments : plus de 8 Français sur 10 ont confiancehttp://www.ladepeche.fr/article/2011/05/24/1089655-medicaments-plus-de-8-francais-sur-10-ont-confiance.html
PHARMACOMEDICALE.ORG – U Prescription des médicaments : Automédication. http://www.pharmacomedicale.org/Fiche_1819.html
PLURIELLES.FR – A L’automédication : quels avantages, quels risques ? http://www.plurielles.fr/sante-forme/sante/l-automedication-quels-avantages-quels-risques-5599526-402.html