PLAQUENIL

Principe actif

Hydroxychloroquine

Excipients

Lactose,  Povidone (E1201),  Amidon de maïs,  Magnésium stéarate (E572),  Pelliculage : Hypromellose (E464),  Macrogol,  Titane dioxyde (E171) et  Lactose.

Indications

Traitement symptomatique de la polyarthrite rhumatoïde, du lupus érythémateux disséminé et du lupus érythémateux discoïde. Il est également utilisé pour le traitement de la prévention des rechutes des lupus systémiques, des lucites et de certaines formes de malaria ou de paludisme. Le but est de diminuer la douleur, la raideur et le gonflement des articulations.

Posologie

Administration par voie orale et après les repas.

La dose prescrite varie selon la nature de la maladie et l’âge du patient, cependant ce médicament est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 6 ans.

- Traitement de la polyarthrite rhumatoïde :

Pour l’adulte : 2 à 3 comprimés par jour en traitement d’attaque, en 2 ou 3 prises et 1 à 2 comprimés par jour en traitement d’entretien, en 1 ou 2 prises.

Pour l’enfant : 10 à 20 mg/kg et par jour durant 6 mois au minimum.

- Traitement et prévention du lupus :

Au début, 1 à 2 comprimés par jour (200 à 400 mg/jour), la dose peut être augmenté -s’il n’y a pas de réponses après 1 à 2 mois- à 3 comprimés (600 mg) par jour.

En cas d’accalmie, la dose peut être diminuée à 100 mg par jour pendant plusieurs mois et à 200 à 300 mg par semaine sur plusieurs années.

Pour la prévention, la dose doit être inférieure à 7 mg/kg par jour.

-Prévention des lucites :

Une prise de 2 à 3 comprimés par jour pendant les 7 jours précédant l’exposition au soleil et les 15 premiers jours qui suivent.

Précautions d’emploi

Il existe des risques de troubles d’accommodation, donc les conducteurs de véhicules doivent être vigilants.

Effets indésirables

- Troubles de l’accommodation et difficultés de lecture (Atteinte de la rétine et de la cornée),

- Nausées, vomissements, diarrhée, perte d’appétit et crampes à l’estomac,

- Démangeaisons, prurit, éruption cutanée, psoriasis et chute des cheveux,

- Acouphènes, vertiges, étourdissements et maux de tête,

- Nervosité, agitation, psychoses et crises convulsives,

- Coloration bleuâtre des ongles, des doigts ou de l’intérieur de la bouche.

Il faut noter que la plupart de ces effets disparaissent à l’arrêt du traitement.

Contre-indications

Ce médicament est déconseillé dans les cas suivants :

- Allergie à un ou à plusieurs de ses composants,

- Grossesse et allaitement car le PLAQUENIL passe dans le lait maternel,

- Pathologie de la rétine,

- Chez les sujets souffrant de déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase, la prise de ce médicament peut provoquer une hémolyse.

Remboursement

Etant un médicament à vignette blanche, le PLAQUENIL est remboursé à 65% par la sécurité sociale, le reste (35 %) peut être pris en charge par la mutuelle du patient (s’il en a).

Comments are closed.