Sprycel : Anticancéreux à l’origine d’hypertension artérielle pulmonaire

Sprycel fait l’objet d’un examen sur les risques

13 cas d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) ont été recensés chez les patients traités par l’anticancéreux Sprycel au 15 mars selon un communiqué de  l’Afssaps émis le 27 Avril. Le médicament Sprycel, commercialisé par les laboratoires Bristol-Myers sur le marché européen depuis 2006 fera l’objet d’une enquête. Les caractéristiques secondaires de ce médicament sont mentionnées sur la notice.

L’agence du médicament recommande, dans une lettre aux professionnels de santé de ne pas changer la prise en charge et de surveiller l’état de santé de leurs patients souffrant de leucémies myéloïdes chroniques. L’anticancéreux Sprycel (molécule dasatinib) fera donc l’objet d’un examen au niveau international. En attendant les données recueillies pour le 11 juin, la mise en garde est lancée.

L’Afssaps souligne que tous les effets indésirables relatifs à la prise de Sprycel doivent impérativement être déclarés par les médecins aux centres régionaux de pharmacovigilance.

Comments are closed.