La fin de Di-Antalvic et Propofan

Di-antalvic propofan
Une information du Télégramme en date du mercredi 2 mars, les deux antalgiques, Di-Antalvic et Propofan ont été retiré du marché hier. Ce retrait définitif concerne plusieurs médicaments contenant du DXP (dextropropoxyphène). Ces antalgiques ainsi que leurs génériques étaient prisés les français. Mais les risques liés à un surdosage sont jugés trop importants.

Possible utilisations déviantes des antalgiques

Pour rappel, le Di-Antalvic est à l’ origine de la mort de 300 à 400 personnes en Grande –Bretagne et environ 65 décès directes ou indirectes en France selon l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). La cause principale de ces décès a été attribuée à une utilisation déviante de ces médicaments notamment un surdosage délibéré pour ceux ayant des tendances suicidaires.

Alternatives au Di-Antalvic et au Propofan

C’est évident que le retrait de ces médicaments laissera un vide derrière eux mais d’autres alternatives existent. Le Dr Malou Navez, responsable du Centre de la douleur du CHU de Saint-Etienne cite le “paracétamol «assez efficace, à une dose correcte», les antalgiques de niveau2 (codéine, Lamaline, Tramadol) ou encore, dans les douleurs aiguës (maux de tête, rage de dents…), les anti-inflammatoires (par exemple ibuprofène).”

Source: http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/medicaments-di-antalvic-et-propofan-c-est-fini-02-03-2011-1222866.php

Comments are closed.